Point Du Jour, Frantz Roby


Étudiant à la maîtrise en agroéconomie

: Maîtrise
:

L’aflatoxine affecte plusieurs aliments produits en Haïti. Elle est suspectée être responsable du taux de cancer du foie relativement plus élevé par rapport aux autres pays de la Caraïbe. Le projet d’intensification de la lutte contre la contamination par les aflatoxines en Haïti (AFLAH) conduit par l’Université Laval entend contribuer à pallier ce problème. Ce projet qui s’étend de 2017 à 2019 vise une amélioration de l’innocuité des aliments consommés notamment l’arachide, le maïs et le sorgho. Il comporte un volet de recherche portant en particulier sur la filière arachide dans les départements du nord et du nord-est d’Haïti.

La filière arachide en Haïti est très complexe. Elle fait intervenir une multiplicité d’acteurs dans l’élaboration et la commercialisation de plusieurs produits. Dans son mémoire intitulé « Analyse de la filière arachide dans les départements du nord et du nord-est d’Haïti », Frantz Roby compte fournir une compréhension approfondie sur la structure et la dynamique de la filière arachide dans la perspective de l’identification des points de contrôle pour agir avec efficacité et efficience sur le taux d’aflatoxine.     



Study level

Maîtrise