Search

Ownership

Ubertino, Simone

Overview

En collaboration avec l'Association des marchés publics du Québec (AMPQ), cette synthèse présente un bilan de la littérature scientifique sur les marchés fermiers. 


Ownership

Mundler, Patrick

Overview

Dans les pays ayant connu un processus rapide de modernisation de l'agriculture, la durabilité du système alimentaire est aujourd'hui questionnée compte tenu de ses externalités négatives sur l'emploi, l'occupation du territoire et l'environnement. C'est dans ce contexte qu'ont émergé diverses initiatives visant à renouer les liens entre agriculteurs, consommateurs et territoires. Les circuits courts alimentaires (CCA), soit des circuits faisant intervenir au maximum un intermédiaire entre le producteur et le consommateur, s'inscrivent dans ce mouvement. Divers bénéfices sociaux, économiques et environnementaux leurs sont souvent prêtés. Un examen approfondi de la littérature montre toutefois la difficulté de disposer de données permettant de mieux qualifier et quantifier les retombées des CCA à de larges échelles en les resituant dans leur contexte sociopolitique, et ce, principalement en raison de la prégnance des monographies dans les travaux existants à ce jour.

En mobilisant les apports théoriques de la géographie des systèmes alimentaires alternatifs, de la sociologie du bien-être, et de l'institutionnalisme historique, le présent programme vise précisément à apporter un éclairage nouveau en élargissant la perspective à l’ensemble du Canada et en procédant à une analyse comparative des différentes provinces. Plus spécifiquement, il poursuit simultanément trois objectifs :

- Qualifier et quantifier les impacts économiques et sociaux des CCA pour les agriculteurs autour de trois dimensions : la satisfaction au travail, la reconnaissance sociale et la reconnaissance financière.

- Qualifier et quantifier les impacts des CCA sur le développement territorial autour de quatre dimensions : l'emploi, les dynamiques d'installation en agriculture, le rôle joué par les femmes et le poids économique des exploitations commercialisant en CCA.

- Comparer ces retombées dans les provinces du Canada, différentes tant par leur histoire, que par leurs relations au territoire et à l'agriculture, afin de mieux cerner les facteurs contextuels permettant de comprendre les retombées des CCA pour les territoires et les agriculteurs.

Pour ce faire, il déploiera une enquête auprès des agriculteurs commercialisant en CCA au Canada. Des analyses statistiques multivariées mettront alors en lien les réponses des agriculteurs avec différentes caractéristiques (la province d'exercice, l'âge, le genre, le niveau de formation, la part de la commercialisation en CCA, le type de production, les revenus bruts, la valeur ajoutée créée, etc.). Parallèlement, une étude bibliographique et des enquêtes auprès d'experts permettront de caractériser les paradigmes productifs en vigueur pour l'agriculture dans chacune des provinces.

Ces analyses permettront pour la première fois de mesurer la réalité des bénéfices économiques et sociaux des CCA à l’échelle du Canada. Par son étendue géographique, cette recherche produira des connaissances inédites concernant la contribution des CCA au bien-être économique et social des agriculteurs, ainsi qu'au développement territorial. Ces connaissances  permettront de mieux saisir les enjeux de la construction des systèmes alimentaires durables et de nourrir les réflexions des organisations associatives et privées qui appuient le développement des CCA et fédèrent diverses initiatives. Compte tenu de sa portée à la fois théorique et  méthodologique, le programme viendra par ailleurs alimenter les politiques d'accompagnement des circuits courts en permettant aux décideurs publics de mieux saisir leurs impacts sociaux et territoriaux.

V


Ownership

Mundler, Patrick

Overview

Le projet "Vers une alimentation territorialisée et durable : une recherche participative pour comprendre le système alimentaire de Québec (REPSAQ)" a pour objectif de caractériser le système alimentaire de Québec et de ses régions proches : Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, considérées comme le bassin alimentaire de proximité de la Communauté métropolitaine de Québec.   

Ce programme de recherche est dirigé par Manon Boulianne, professeur d'anthropologie à l'université Laval-Rivières. Il associe plusieurs professeurs et étudiants de diverses facultés, ainsi qu'une vingtaine de partenaires de la région de Québec. 

Ce projet bénéficie d'un financement du CRSH dans le cadre des projets "développement de partenariat".

Le projet a son propre site internet sur lequel sont présentés les chercheurs et étudiants engagés, les partenaires, les avancées de la recherche et diverses données utiles : projet REPSAQ


Ownership

Mundler, Patrick

Overview

Productions sans quota et commercialisation en circuits courts. Statut et enjeux

Au Canada, les secteurs de la volaille (poulets et dindons), des œufs (consommation et d’incubation) et du lait sont soumis à un système de gestion de l’offre. Ce système permet de contrôler les volumes de production afin qu’ils répondent à la demande canadienne, de fixer les prix selon les coûts de production pour assurer une rémunération juste aux producteurs et d’imposer des tarifs douaniers à l’importation pour empêcher que l’entrée de produits étrangers ne vienne accroître l’offre de ces produits.

Si ce système a été très efficace depuis les quarante dernières années pour stabiliser les volumes de production et améliorer les revenus des producteurs, il fait l’objet de diverses critiques par rapport à sa capacité à offrir des produits différenciés. Il rend par ailleurs difficile l’établissement d’agriculteurs sur de petits ateliers destinés à des circuits courts ou la diversification au sein de fermes existantes ayant une clientèle de proximité. C’est ainsi que plusieurs acteurs demandent, au Québec comme dans le reste du Canada, d’avoir la possibilité d’augmenter le volume de production autorisée sans quota afin de permettre à une telle production de se développer et de combler la demande sur le marché.

C’est dans ce contexte que le rapport intitulé Productions sans quota et commercialisation en circuits courts. Statut et enjeux vise à apporter des éléments de connaissances et d’analyse aux diverses parties prenantes concernant :

- un rappel concernant le fonctionnement de la gestion de l’offre et de la mise en marché collective

- une analyse des enjeux de la production sans quota pour l’approvisionnement des circuits courts alimentaires

- la situation et les évolutions dans les autres provinces et une comparaison approfondie entre l’Alberta, la Colombie-Britannique, l’Ontario et le Québec,

- l’état actuel de la production sans quota au Québec et les préoccupations des diverses parties prenantes,

- la rentabilité de petites productions à l’échelle des exploitations agricoles,

- les conséquences sectorielles d’une éventuelle augmentation des volumes de production autorisés sans quota pour la volaille, les œufs de consommation et le lait,

- les risques potentiels en matière de sécurité sanitaire de produits et de biosécurité. 


Ownership

Mundler, Patrick

Overview

Depuis quelques années, les circuits alimentaires de proximité font l’objet d’une attention particulière. Une proportion croissante d’agriculteurs, devant les crises que connaissent ponctuellement les principales filières agricoles, recherchent une meilleure valeur ajoutée en faisant évoluer les modes de commercialisation de leurs produits. La mise en œuvre de circuits alimentaires de proximité par les agriculteurs suppose toutefois, pour ces derniers, d'internaliser les métiers liés à la production de la matière première, à sa transformation et à sa distribution. Dans ces conditions, il peut être difficile (en termes d'organisation du travail) et coûteux (en termes d'investissement) d'obtenir simultanément un bon niveau de productivité dans les différents métiers.

C'est dans ce contexte qu'émergent diverses initiatives visant à mutualiser certaines ressources au sein de collectifs d'agriculteurs. L’action collective présente alors un effet de levier sur le plan de l’exploitation facilitant l’accès à des opportunités dont elle n’aurait pu bénéficier à titre individuel.

Cette recherche conduite sur trois ans a cherché à étudier les conditions de viabilité des circuits alimentaires de proximité autour deux objets. Le premier volet intitulé "L’organisation du travail dans les exploitations en circuits alimentaires de proximité" a eu pour objectif d'améliorer nos connaissances théoriques au sujet de la productivité du travail des exploitations agricoles commercialisant en circuits de proximité. Le second volet intitulé "L’action collective en circuits alimentaires de proximité" a cherché à analyser les conditions de réussite et les facteurs d'échec d’initiatives collectives liées à la mise en marché en circuits de proximité.


Ownership

Mundler, Patrick

Overview

Au cours des dernières décennies, l’orpaillage artisanal a pris une place grandissante dans plusieurs pays de l’Ouest africain. Ce développement de l’orpaillage artisanal, principalement informel, suscite diverses inquiétudes quant à sa soutenabilité sociale et environnementale, même si divers travaux récents montrent qu’il est un facteur important de résilience pour de nombreux ménages ruraux.

Dans ces pays très agricoles, il est important de comprendre les liens entre l'agriculture et l'orpaillage artisanal. Est-ce que l'orpaillage détourne les agriculteurs de leurs activités agricoles ? Est-ce qu'au contraire il y a complémentarité des deux activités dans les systèmes d'activité des ménages ruraux ?  

Ce sujet a d'abord été défriché par Oumar Sangaré dans son mémoire de maîtrise : Rôle de l’orpaillage dans le système d’activités des ménages en milieu agricole : cas de la commune rurale de Gbomblora dans la région sud-ouest du Burkina Faso

Il est aujourd'hui repris et enrichi par Lala Safiatou Ouedraogo dans sa thèse de doctorat. 

Ces travaux ont fait l'objet d'une première publication dans la revue Gouvernance.