Co-construction des modèles collaboratifs pour la réhabilitation des agrosystèmes


  • Period: 2015-03-25 2018-03-25

Ownership

Mundler, Patrick

Overview

Les approches descendantes (dans lesquelles les agriculteurs sont censés appliquer des solutions techniques produites en dehors d’eux) ont marqué les pratiques de réhabilitation des agroécosystèmes mais elles sont controversées : faibles retombées environnementales, défi de faire participer une masse critique d’exploitations et de pérenniser les changements une fois le projet ou la subvention terminée. Dans ce contexte, il importe de développer une autre manière de penser et de faire de l’agriculture.

À l’opposé, les approches collaboratives sont souvent présentées comme une réponse aux enjeux précédents, mais elles peinent souvent à faire participer directement les agriculteurs.

C’est ainsi pour tenter de développer d’autres types d’approches susceptibles tant d’accroître l’implication des agriculteurs, de mobiliser efficacement leurs savoirs, mais aussi de créer un système d’innovation agricole plus collaboratif, que le dispositif L’AcadieLab a été sur pied. Inspiré de la méthodologie des laboratoires vivants, L’AcadieLab est un processus de co-création pour la réhabilitation des agroécosystèmes du bassin versant de la rivière l’Acadie. Il vise à co-construire des pratiques agroenvironnementales adaptées à la diversité des systèmes de production et des agriculteurs, à mobiliser une communauté d’agriculteurs, de chercheurs, de professionnels et les pouvoirs publics dans une action collective cohérente qui réponde aux enjeux environnementaux locaux.

Le présent programme de recherche est dirigé par Julie Ruiz, professeur à l’université du Québec à Trois-Rivières. Il associe plusieurs chercheurs et étudiants issus de cinq universités québécoises et  a été élaboré pour accompagner et alimenter cette démarche innovante. Il comprend plusieurs volets qui visent à analyser comment l’AcadieLab fait évoluer les représentations et les pratiques des agriculteurs et des agronomes.

Ce projet bénéficie d'un financement du CRSH dans le cadre des projets "développement de partenariat".

Back