Action collective et compétitivité des exploitations agricoles engagées dans les circuits de proximité


  • Period: 2014-09-01 2016-12-31

Overview

Depuis quelques années, les circuits alimentaires de proximité font l’objet d’une attention particulière. Une proportion croissante d’agriculteurs, devant les crises que connaissent ponctuellement les principales filières agricoles, recherchent une meilleure valeur ajoutée en faisant évoluer les modes de commercialisation de leurs produits. La mise en œuvre de circuits alimentaires de proximité par les agriculteurs suppose toutefois, pour ces derniers, d'internaliser les métiers liés à la production de la matière première, à sa transformation et à sa distribution. Dans ces conditions, il peut être difficile (en termes d'organisation du travail) et coûteux (en termes d'investissement) d'obtenir simultanément un bon niveau de productivité dans les différents métiers.

C'est dans ce contexte qu'émergent diverses initiatives visant à mutualiser certaines ressources au sein de collectifs d'agriculteurs. L’action collective présente alors un effet de levier sur le plan de l’exploitation facilitant l’accès à des opportunités dont elle n’aurait pu bénéficier à titre individuel.

Cette recherche conduite sur trois ans a cherché à étudier les conditions de viabilité des circuits alimentaires de proximité autour deux objets. Le premier volet intitulé "L’organisation du travail dans les exploitations en circuits alimentaires de proximité" a eu pour objectif d'améliorer nos connaissances théoriques au sujet de la productivité du travail des exploitations agricoles commercialisant en circuits de proximité. Le second volet intitulé "L’action collective en circuits alimentaires de proximité" a cherché à analyser les conditions de réussite et les facteurs d'échec d’initiatives collectives liées à la mise en marché en circuits de proximité.

Back